Tendance Culture

Akon : chanteur et menteur ?


Ses bobards lui auraient fait gagner des millions

Chanteur de rap et R&B à succès, Akon aime à dire qu’il a passé plus de quatre ans de prison pour faits graves. Il s’est toujours présenté comme un bad boy, un profil apprécié du public rap. Une enquête du site américain The Smoking Gun brise le mythe.

 

Locked Up vous dit quelque chose ? Sorti en 2004, ce morceau à succès d’Akon a fait le tour du monde. Extrait de son premier album Trouble, celui-ci s’est vendu à près de quatre millions d’exemplaires dont 1,6 millions aux Etats-Unis. Il y évoquait son lourd passé de détenu. En effet, il prétendait à longueur d’interviews avoir passé plus de quatre ans et demi à l’ombre pour avoir dirigé un gang de voleurs de voitures il y a quelques années. Il disait aussi avoir participé à un braquage en voiture et échappé à la police, à de nombreuses reprises, après de longues courses poursuites... Finalement, ce ne serait que mensonges. Une enquête du site The Smoking Gun aurait révélé que ces histoires seraient fausses et qu’ils les auraient inventées pour mieux impressionner le public.  

Un beau baratin promotionnel

L’enquête a débuté à la suite à l’incident de juin 2007. Durant ce concert, Akon a balancé dans la foule un jeune adolescent qui lui aurait jeté un projectile. Le jeune avait atterri sur une adolescente qui a souffert d’une blessure à la tête. Plaidant "l’accident", il a finalement été relaxé. Selon les premiers résultats de l’investigation, il n’a été arrêté qu’une fois pour « possession d’armes ». Une arrestation qui ne lui a valu que trois ans de prison... avec sursis. Pas assez impressionnant à son goût. Il a (tout de même) été incarcéré pendant quelques mois après avoir été interpellé au volant d’une BMW volée. Mais devrait-on le féliciter parce que du coup ça fait moins de lui un menteur ? Sa version des faits se serait effondrée suite à des dénonciations faites par des personnes de son entourage estimant qu’elles ne recevaient pas un pourcentage assez élevé sur ses gains. Si cette histoire se confirme (et elle est en passe de l’être selon plusieurs médias américains), cette tactique aura été payante pour le chanteur. A 35 ans, le rappeur américano-sénégalais est comparé aux 50 Cent, Snoop Dog et autres Eminem et il est aujourd’hui à la tête d’une belle fortune. Jusque là, Akon n’a pas réagi à cette rumeur. Il est en passe de sortir un troisième album intitulé Acquitted. Lors d’une entrevue avec la presse américaine, Akon a déclaré avoir collaboré avec Mickael Jackson. « Michael a été la seule personne avec qui j’aurais pu collaborer », a-t-il ajouté. En parallèle, il prépare une autobiographie. Intitulé Thug Politics, cet ouvrage retracera sa carrière et devrait sortir en mai. Que va-t-il y raconter ? On attend son livre avec impatience.

 

 

 

 

 

 

 



25/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1599 autres membres