Tendance Culture

Ness El Fen/La petite maison aux grandes idées

Ness El Fen
La petite maison aux grandes idées

Syhem BELKHODJA, directrice de Ness El Fen

Parler de danse en Tunisie et oublier Ness el Fen (les gens de l’art), c’est comme aller à Paris sans faire un tour du côté de la Tour Eiffel. En à peine sept années d’existence, Ness El Fen s’est imposé en Tunisie comme le creuset sinon le temple de la danse contemporaine mais aussi le réceptacle pour la création et la diffusion du film documentaire.
Ness El Fen, c’est d’abord un complexe artistique aux bâtisses imposantes où se forment et s’expriment des artistes venus de divers horizons ; c’est encore cet espace qui accueille les Rencontres chorégraphiques de Carthage qui font sa renommée et aussi le Rencontres internationales du film documentaire «Doc A Tunis». Ness El Fen est un lieu emblématique de la capitale tunisienne qui ne peut que fasciner le visiteur. Chaque année, le gotha du monde artistique de la danse contemporaine s’y retrouve et y attire du même coup, de partout le monde, des «curieux» avisés ou non avisés venus se nourrir de l’expression des corps. En effet, pour l’initiatrice et promotrice des «Rencontres chorégraphiques de Carthage», Syhem BELKHODJA, celles-ci depuis sept ans, «s’attachent à faire partager au public tunisien l’expression chorégraphique contemporaine, dans une volonté de sensibiliser le regard à cette création artistique, novatrice et en prise sur le réel, d’appuyer la création tunisienne, d’installer une «culture» de la danse contemporaine. Chaque édition draine un public toujours plus nombreux, fidélisé, familiarisé désormais à l’expression chorégraphique et curieux de nouveautés». Former, sensibiliser, diffuser, promouvoir la danse c’est le combat auquel se livre Ness El Fen. Syhem BELKHODJA d’ainsi préciser les motivations de l’œuvre : «Notre investissement a résulté d’un engagement : soutenir la création, à travers la formation des artistes et un travail de médiation à l’égard du public. Ness El Fen (les gens de l’art), est une association animée par la volonté de favoriser et de promouvoir en Tunisie le développement de certains secteurs artistiques, dans une approche qui relie dimensions artistiques et pédagogiques, conjugue activités de diffusion, de création et de formation». Parlant domaine cinéma, la promotrice montrera que le Festival Rencontres internationales du film documentaire doc A Tunis s’est affirmé dès sa 1ère édition comme un lieu de promotion artistique, de rencontre et aussi de formation. «Le choix du documentaire, dira-t-elle, est né d’un constat : celui d’un fort désir de création. Il a été porté par une volonté : participer à l’expression d’un regard endogène «sur le monde et sur soi», sur sa réalité propre, son environnement immédiat ou plus lointain. Cet objectif justifiait là encore le projet d’un festival : on ne développe pas un point de vue pertinent sur le monde seul dans son coin ; on le forme en le mettant à l’épreuve d’autres points de vue, par la rencontre et par l’échange». La pédagogie est au cœur de l’action de la première responsable. Les deux manifestations intègrent ateliers et débats, et sont chacune «adossées» à des établissements de formation spécialisée. L’Ecole des arts et du cinéma (EDAC) et la création en janvier 2007 du Centre méditerranéen de Danse Contemporaine (CMDC), première école de danse contemporaine en Afrique, démontrent, si besoin est encore, de la détermination de cette battante de faire de Tunis un pôle de référence dans le domaine de la formation sur le continent. Des écoles qui ont certainement pour ambition de former les talents de demain. Et pour ce qui est du cas de la danse, nul doute qu’elle va contribuer à appuyer la professionnalisation d’un secteur encore émergent, qui en Tunisie, comme partout ailleurs sur le continent africain, s’affirme désormais comme un art majeur, novateur et ouvert à tous les champs de la création contemporaine artistique.

F I



23/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1599 autres membres