Tendance Culture

Arts

L'art dans sa diversité


Sculpture sur granit de Laongo/Le site enrichi de nouvelles créations

 

Le site enrichi de nouvelles créations

LeVIIIe symposium international de sculpture sur granit de Laongo s'est achevé le lundi 10 mars 2008, sur le nouveau site. Sur place, les artistes ont matérialisé sur la pierre, une trentaine d'œuvres de belle facture. Enrichissant ainsi le paysage touristique de Laongo.

 
Ali Nikièma expliquant le thème de son œuvre au ministre Savadogo.
Blandine Ouédraogo en plein commentaire explicatif de son œuvre "L'échange et le partage".

La clôture de ce VIIIe symposium de sculpture sur granit de Laongo a été marquée d'une visite des œuvres sculpturales par le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication Filippe Savadogo, accompagné du gouverneur de la région du Plateau central, Mme Ruth Yaméogo, des responsables du ministère de la Culture et des autorités provinciales d'Oubritenga. A l'issue de cette visite, Mme Ruth Yaméogo, gouverneur de la région, a apprécié l'engagement des artistes sur le site, au vu de leurs réalisations.
Se référant au thème d'une œuvre créée sur le site, elle a soutenu que la richesse culturelle d'un pays peut contribuer à améliorer son économie.
Le premier responsable du département de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo a loué le talent des sculpteurs à travers la trentaine d'œuvres réalisées.
Il a été particulièrement séduit par le "Vénus de Laongo", une œuvre de 5,5 tonnes créée par Gustave Shubotz d'Allemagne, symbolisant non seulement la femme, élément central de ce VIIIe symposium.
"C'est comme si cet artiste rendait un hommage à la femme à l'occasion
du 8-Mars".
"Donc pour nous, il est important que nous poursuivions avec la création à Laongo.

Ce qui n'enchante depuis l'ouverture de ce symposium, c'est la visite effectuée tous les jours à Laongo par plus de 300 à 500 personnes.
Et cela marque le point de départ d'une autre série de visites touristiques et culturelles sur le nouveau site", a confié le ministre Savadogo.
Les sculpteurs ont immortalisé l'événement par une photo de famille avec les officiels.

Il a aussi rendu un grand hommage aux créateurs de Laongo, qualifiant ce site d'un des rares en Afrique et particulièrement en Afrique de l'Ouest.
Quant au délégué des artistes, Patrice Belin, il a remercié les autorités pour leur assistance tout au long du symposium, et laissé libre cours à son opinion, tout en souhaitant que le nouveau site ne soit pas clôturé. Une animation assurée par la troupe Warba de Tamissi, suivie d'une remise d'attestation, de participation à des sculpteurs, a clos ce VIIIe symposium.

Privat OUEDRAOGO


12/03/2008
0 Poster un commentaire

Rencontre africaine de la Photographie/Saïdou Dicko honorera le Burkina

Rencontre africaine de la photographie de Bamako
Saïdou DICKO honorera le Burkina Faso

Du 24 novembre au 23 décembre 2007 se tiendra sur les rives du Djoliba, au Mali la Rencontre africaine de la photographie. Septième du genre, la nouvelle édition des Rencontres s'ouvre sur l'image sur toute ses formes : photographie, installation, film, vidéo, nouvelles, image. La rencontre qui réunit plusieurs professionnels de l'art de l'image d'Afrique et d'ailleurs sera un tremplin d'échanges, de partage d'expériences, et surtout de découvertes pour les artistes ainsi que pour les Bamakois. Le Burkina que sera de la fête va être représenté par l'un de ses dignes fils rompu à l'art de l'image. Il s'agit de Saïdou DICKO.

Seïdou DICKO, artiste peintre photographe burkinabè

C'est au jeune artiste peintre et photographe Saïdou DICKO (il est né en 1979 à Déou) que revient la lourde charge de défendre les couleurs du Burkina à cette 7e Rencontre. Mais que l'on ne s'y trompe pas. Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années. Et DICKO fait partie des ces jeunes dont l'adage magnifie. En effet, ce jeune burkinabè a plusieurs cordes à son arc. Depuis 1994 il vole de festival en festival, d'exposition en exposition pour montrer son talent. De Ouaga à Gorée, Dakar, au Sénégal, en passant à Bamako au Mali, Bruxelles en Belgique, la France etc, il a fait admirer et apprécier son talent. Ce qui a très certainement prévalu à sa sélection pour cette Rencontre de Bamako. Si ce berger peulh du Nord du Burkina a laissé ses bœufs pour la peinture, la photographie, c'est qu'il a l'art dans le sang. Avec une œuvre comme «le voleur d'ombre» DICKO a fini de convaincre les professionnels du genre de son génie. Il n'y a donc pas d'inquiétude à se faire. Il sera à la hauteur de la tâche. Le Burkina sera dignement représenté.

 

Faire connaissance avec la Rencontre

Une toile de DICKO lors d'une exposition à Dakar

«Dans la ville et au-delà». C'est le thème retenu pour la 7e édition des rencontres de la photo de Bamako. Une rencontre qui se penchera sur les mécanismes qui différencient une ville du reste d'un territoire. Les différentes catégories, comme le centre-ville, le quartier des affaires, la zone résidentielle, constituent autant d'éléments qui donnent à la ville sa cohérence. Mais qu'en est-il des bidonvilles ou si vous voulez les quartiers non lotis ? Ces zones entre ceux qui ne sont ni dans la ville ni dans la campagne ? Quelles relations entretiennent-elles avec les grandes capitales, les mégalopoles, mais également avec les villes provinciales ? Ce sont toutes ces problématiques, toutes ces questions qui sont posée aux photographes qui devront s'interroger sur les différentes interactions, tant humaines que physiques, qui se dégagent dans ce dialogue entre la ville et ses abords. Il sera demandé à chaque photographe cinq images faisant partie d'un travail documentaire, de photo journalisme ou plastique dans lequel, avec leurs regards, ils tenteront d'apporter une réponse esthétique et artistique à cette question qui hante les temps modernes. Les artistes viendront de plusieurs pays du continent africain, mais aussi de France, du Brésil etc. Pour le Directeur national du Musée de Bamako et commissaire associé de la rencontre M. Samuel SIDIBE, «il s'agira de donner de l'Afrique une image différente…»

Par Frédéric ILBOUDO


22/11/2007
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :