Tendance Culture

Jusqu’où ira Microsoft ? Jusqu’où iront nos Etats ?.

Microsoft

Jusqu’où ira Microsoft ? Jusqu’où iront nos Etats ?.

La multinationale américaine, première mondiale dans le domaine des TIC, a un regain d’intérêt pour le continent africain. Officiellement, elle est là pour aider les gouvernements à booster le développement par une appropriation des TIC. Microsoft est l’organisatrice en chef du forum de Ouagadougou sur les meilleures pratiques en matière de TIC. Mais jusqu’où ira ce géant de l’industrie des TIC dans ses actions pour le développement du continent ?

Microsoft de Steve Ballmer cherche des marchés sur le continent. Les dirigeants africains à l’image de Blaise COMPAORE, cherchent des voies pour le développement. Jusqu’où ira Microsoft ? Jusqu’où iront nos gouvernants ?

Microsoft est et reste avant tout un commerçant. Et en tant que tel, la recherche du profit est la seule lumière qui guide ses actions, ses interventions. Ce qui ne peut et ne doit être occulté par personne, surtout pas par les dirigeants du continent. D’ailleurs, Steve BALLMER ci-devant PDG de Microsoft en Afrique a dit des propos sans équivoque qui attestent de cette réalité lorsqu’il soutient : «L’Afrique est un marché extrêmement important pour Microsoft aujourd’hui. Ainsi, lorsque l’on parle des pays émergents en évoquant des groupes tel que Microsoft, on songe au Brésil, à la Russie, à l’Inde, et à la Chine. Or les statistiques pourraient vous surprendre. En effet, l’an passé, le chiffre d’affaire que nous avons réalisé en Afrique, était effectivement supérieur à celui enregistré en Inde et en Chine. Depuis 2005, notre croissance moyenne en Afrique a atteint près de 20%». C’est donc clair. Ce n’est pas la façon de l’Abbé Pierre (Paix à son âme) que Steve BALLMER s’intéresse à l’Afrique, mais bien parce qu’il y a des devises à prendre. Il ne faut donc pas, attendre de ce groupe, des investissements faramineux. Car comme tout bon commerçant, il va investir peu, pour amasser beaucoup. Il appartient donc à nos responsables politiques au plus haut niveau à travailler à ce que ce partenariat soit gagnant gagnant. Il faut que les meilleures pratiques qui ont été identifiées au cours des deux derniers forums puissent permettre au continent de poser les bases d’un développement durable. Le partenariat avec Microsoft permet à l’Afrique de gagner en temps parce qu’on traite avec des professionnels qui ont un certain potentiel qui est connu et pour lequel, il n’y a pas de surprise. Et comme le dit le ministre congolais des PTIC, M. MOUNGAWA, « la contrepartie c’est d’obtenir de la part d’un certain nombre d’Etats africains, un certain nombre d’engagements. D’abord juridiques, sur la protection de leurs propriétés intellectuelles, c’est cas même un fabriquant de logiciel et il faut le souligner, et deuxièmement, c’est aussi la possibilité pour eux de participer à l’élaboration de ce fameux cyber gouvernement, qui doit être demain, la matrice autour de laquelle nous allons moderniser nos Etats». Et c’est là que la vigilance des Etats doit être de mise, afin de ne pas prendre des engagements qui feraient de Microsoft le seul dépositaire des TIC sur le continent. Et à y voir de près, Microsoft cherche à avoir son pré carré, donc à asseoir son monopole. Jusqu’où iront nos dirigeants dans les engagements qu’ils vont signer ? Pour l’heure on a annoncé un accord de partenariat entre la multinationale et le ministère en charge des Enseignements secondaire et supérieur burkinabè. Accord qui a conduit à la donation de 50 PC au lycée Philippe Zinda KABORE. Le nouvel accord prévoit la mise à disposition par Microsoft, de solutions informatiques adaptées, abordables et accessibles à des lycéens. Microsoft et Intel ont fourni aux élèves du lycée Philippe Zinda KABORE de Ouagadougou des logiciels Windows installés sur 50 PC équipés de processeurs Intel dans le cadre d’un projet éducatif pilote. Que donne le Burkina en retour ? Mystère et boule de gomme, car les termes de l’accord ne spécifient rien à ce niveau.



02/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1600 autres membres